Construire efficacement dans l'optique d'une gestion facilitée

Publié le  dans LocationDéveloppement immobilier
Aujourd’hui, construire effacement c’est construire en prenant en compte l’avenir pour une meilleure qualité et une meilleure gestion du patrimoine. C’est ce qu’on appelle l’approche par le « Coût Global ».

Une telle démarche incite à repenser la ou les qualités d’usage, de service et de maintenance.

Par cette approche par le coût global, les sociétés membres du Réseau Batigère prennent en compte, en plus des coûts d’investissement, les  coûts d’entretien sur la durée de vie du bâtiment. Tous les acteurs internes sont alors  impliqués lors des études et montages d’opérations.

A La Maison Flamande, par exemple, avant le dépôt du permis de construire une revue de projet est faite entre le Département Développement immobilier, le Département Activité locative et relations clients et le Département Patrimoine en charge de la maintenance.

Ensemble, ils  valident les choix techniques et appréhendent de la manière la plus efficace possible les charges des locataires dans l’avenir.

Les expériences menées sur ce sujet ont portées leurs fruits. La prise en compte des coûts d’entretien au moment de l’investissement permet d'aboutir à des bâtiments mieux gérés et des charges des locataires allégées.

La gestion est également facilitée sur le plan commercial avec un travail effectué sur l’attractivité des logements : surfaces des pièces, orientations, espaces extérieurs, stationnements … sont étudiés avec les équipes en charge de la location. Proche des locataires, ils s’attachent à répondre au plus près de leur besoin, avec le double objectif de satisfaire les clients et de limiter la vacance. 

Le Réseau Batigère, en s’attachant à cette démarche, améliore, développe et renforce la concertation entre les différentes parties dans un souci de proposer des produits de qualité aux coûts maîtrisés facilitant ainsi la gestion à long terme.