BATIGERE ILE-DE-FRANCE : 5 sites ont reçu le label EcoJardin

Publié le  dans EnvironnementPatrimoine
Le 30 janvier 2017, BATIGERE ILE-DE-FRANCE s’est vu remettre le label EcoJardin par la Secrétaire d’Etat chargée de la Biodiversité, Barbara POMPILI. Ce label concrétise le travail des équipes de BATIGERE ILE-DE-FRANCE et inscrit la Société dans une logique éco-responsable.

Lors de la cérémonie de remise des labels à la Halle Pajol (75020), le 30 janvier 2017, BATIGERE ILE-DE-FRANCE accompagné de l’entreprise IDVERDE ont présenté leur projet de gestion différenciée des espaces verts. 5 sites ont ainsi été récompensés :

75 - Paris XIII – Résidence « Bruant »

78 - Montesson – Résidence « Les Cascades » (mandat SAREL)

91 - Vigneux-sur-Seine –  Résidence « Les Bergeries »

92 - Vanves –  Résidence « J.B Potin »

93 - Sevran – Résidence «  3Hct – Cité Jardin »

  

 

 

Rencontre avec Isabele Chollet, Chargée des Contrats des contrats d’exploitation, et investigatrice du projet.

Pourquoi BATIGERE ILE-DE-FRANCE a décidé de se lancer dans une gestion différenciée de ses espaces verts ?

BATIGERE ILE-DE-FRANCE est engagé dans une démarche RSE. Depuis 2015 la société est sensibilisée à la biodiversité puisque nous avons installé des ruches sur le toit de notre siège social. Suite au renouvellement du contrat d’entretien des espaces verts, nous avons décidé de mettre en place une gestion différenciée sur l’ensemble de nos sites (soit au total 155 000 m2). Cette nouvelle approche permet de contribuer à préserver notre environnement ainsi que de travailler sur la maitrise des charges.

Qu’est-ce qui vous a inspiré ?

J’apporte une attention particulière au changement climatique et à l’urgence de préserver notre planète. Pour cette démarche, je me suis beaucoup inspirée des actions de NATUREPARIF. C’est à cette occasion que j’ai entendu parler du label EcoJardin. Les conditions à respecter pour obtenir ce label permettent d’améliorer le cadre de vie des locataires.

Dans cette démarche de responsabilité sociétale de l’entreprise, quelle contribution pouvons-nous apporter ?

BATIGERE ILE-DE-FRANCE loge plus de 16 000 foyers. Notre priorité est le bien-être de nos locataires.

Notre contribution, bien que mineure à l’échelle de la planète, permet de donner l’exemple.

Concrètement, comment se caractérise la gestion différenciée des espaces verts ?

La gestion différenciée c’est l’adaptation de l’entretien des espaces verts de nos immeubles non plus en fonction d’un « standard esthétique » (tonte à ras, haie aux cordeaux…) mais en fonction de l’occupation des lieux. Par exemple, le site des Bergeries dispose d’un sous bois qui permet une niche pour les insectes utiles au jardin, contrairement à d’autres résidences où les haies devant les fenêtres doivent être taillées plus régulièrement pour ne pas gêner la vue.

Quelles sont les possibles évolutions de cette démarche ?

Le projet est de poursuivre la démarche afin de viser 100% de nos sites éco-labellisés à l’horizon 2025. L’objectif dans les mois à venir consiste à étendre nos actions vers d’autres gestes éco-citoyens : gestion des déchets, appropriation des espaces verts par les locataires, mise en place de carrés potagers…

Qu’est-ce que ce projet vous a apporté ?

Dans un premier temps, ce projet contribue à améliorer le partenariat avec nos fournisseurs. Aujourd’hui il est basé sur une approche collaborative plutôt que la simple relation « client-fournisseur ». Dans un second temps, ce projet nous permet de créer du lien avec nos locataires grâce à la mise en place d’actions ou événements de quartier autour du jardinage (plantation de bulbes, gestion des déchets, compostage…).

 

Et les locataires, ils en pensent quoi ?

Nous avons récemment fait un sondage sous forme de questionnaire sur les sites éco-labellisés et on s’aperçoit que les avis sont partagés. Certains locataires ne savent pas ce qu’est la gestion différenciée mais ils trouvent l’idée intéressante. C’est à nous de travailler pour informer et expliquer aux locataires l’importance d’une gestion différenciée. Ce travail pédagogique est en cours avec la mise en place de panneaux de communication.